Commission extra municipale 15 09 08

Le 15 septembre 2008, s’est tenue la seconde commission extra-municipale du Bas Saint Front.
Impossible d’y être. Par conséquent les informations qui suivent sont des paroles rapportées.

La nouveauté: l’installation de parcmètres place Mauvard à la place du parking souterrain.

:: Justifications officielles ::

Rendre le stationnement payant permettra d’augmenter le turn-over et par là de dissuader les voitures « ventouses » qui s’installent pour la journée.
Permettre un volume de stationnement équivalent à celui qui sera supprimé par l’aménagement du haut Saint Front.
Tout cela sera temporaire avant des travaux plus importants ! Quand un politique commence à employer le terme de temporaire pour un projet, cela revient généralement à signer, sinon l’abandon du projet, au moins à le renvoyer aux calendes grecques. Sans préjuger de la sincérité de l’annonce, chaque français connait un projet dit temporaire qu’il n’a pourtant aucun espoir de voir de son vivant.

Il faut donc inclure, dans la modification du parking existant, l’abandon du projet paysager qui prévoyait un aménagement important pour reconnecter Périgueux avec la rivière l’Isle, l’abandon des travaux de la place du Thoin, l’abandon du projet de créer une continuité entre la place Mauvard et la place de la Clautre.

A la place, un dilemme. Si le projet est réellement temporaire, alors il ne faut pas engager des travaux trop importants et savoir ce que traduit dans le temps le terme de temporaire. Mais si le projet est temporaire au sens très durable politiquement, alors il faut mettre en oeuvre un projet plus important, s’inscrivant dans la durée.  Courage à ceux qui doivent gérer concrètement cette situation…

:: Eléments techniques ::

Bas Saint Front
Capacité actuelle du parking Mauvard : 120/130 places
Turn-over : environ 240 voitures/jour
Projet de logement social vers la rue du Lys : soustraire environ 30 places. (Les logements auront leurs propres places de stationnement résidentiel).
Projet de modification du parking existant : environ 90 places
Turn-over : environ 500 voitures/jour, (car payant)

Haut Saint Front
Etat d’avancement : phase Avant Projet Définitif
Dernier trimestre 2008 : phase Projet
1er trimestre 2009 : Consultation des entrepreneurs ?
2ème trimestre 2009 : Réalisation ?

:: Faisabilité et budget de la ville ::

L’ancienne équipe municipale avait annoncé, y compris en interne, le début des travaux de l’ensemble du Bas Saint Front pour le 1er semestre 2009.
Aujourd’hui, la nouvelle équipe municipale dénonce l’impossibilité de ce calendrier, car il n’existe aucune budgétisation permettant, non seulement d’envisager un parking souterrain de 350 places, mais encore moins un démarrage des travaux tel qu’annoncé par le précédent conseil municipal.
A cela, le maire actuel dénonce aujourd’hui une situation financière de la ville qui n’aurait pas dû permettre de mener le projet tel que cela avait été annoncé. En d’autres termes, le maire de Périgueux relève les compteurs : il accuse indirectement son prédécesseur de manipulateur et d’irresponsable en terme de finances publiques. A suivre.

Par conséquent, il y a deux possibilités, dont il faudra savoir laquelle est réelle.

La première, c’est que le conseil municipal précédent n’était pas sincère et par effets d’annonces, mentait sur sa capacité à réaliser le projet qu’il avait commandé, dans le délai qu’il avait annoncé.
Dans ce cas, le conseil municipal actuel serait bien en peine de devoir assumer une telle incurie et on le remerciera de se démener pour trouver des solutions intermédiaires.

La seconde, c’est que le conseil municipal précédent était sincère et qu’il était en capacité de démarrer les travaux correspondant au projet annoncé et à la date voulue.
Dans ce cas, ce serait l’équipe en place qui se retrouverait dans l’une ou l’autre des situations suivantes (ou les deux à la fois).
Ou bien elle ment éhontément sur la faisabilité du projet et la capacité d’investissement de la ville. Ou bien elle n’est pas capable, faute des compétences requises, de réaliser un projet pour lequel l’ancienne équipe municipale avait le savoir faire.

Dans le premier cas il y eu dans le passé manipulation et incapacité et l’on devra se contenter de ce que l’on peut faire avec les moyens du bord. Dans le second, il y a présentement manipulation et incapacité et l’on est face à une mascarade politique grave.

:: Farce, dindon et élection ::

Mais dans les deux cas, ou par le passé, ou aujourd’hui, les périgourdins ont été ou sont bernés par ce qui ce fait de plus crasse en politique. A la limite, on préfèrerait que les mensonges soient derrière nous, bien sur. C’est pourquoi il sera important pour la suite des évènements, de savoir d’où provient la malhonnêteté et quelle est l’origine de la manipulation. A quelques mois d’une élection, il est certain que nous aurions vite la réponse. Mais aujourd’hui, il est à craindre de devoir être patient.

Dans tous les cas, par rapport à ce que l’on a fait croire pour la ville, elle est perdante quelque part. Le nouveau logo situe bien la cathédrale comme l’identifiant visuel, symbolique et identitaire de Périgueux. Il serait aberrant de le reconnaître d’un côté et de le bafouer de l’autre.

nouveau_logo_w.jpg