Conseil municipal du 29 novembre: une chambre d’enregistrement

En avant pour un nouveau conseil, à Périgueux, le 29 novembre prochain, 18 heures pétantes.

Accrochez-vous, voici le programme des festivités

On nous demandera de valider :

  • les décisions modificatives du budget principal et du budget de l’aéroport
  • l’attribution de subventions à des associations
  • la programmation complémentaire 2011 du Contrat urbain de cohésion sociale
  • la demande (habituelle) d’agrément de l’irrécouvrabilité de certaines créances
  • d’autoriser l’exécution de certains dépenses d’investissement avant le vote du budget principal primitif 2012 et du budget de l’aéroport
  • Des avances sur subventions de fonctionnement aux associations
  • La validation du budget primitif annexe 2012 de l’eau et de l’assainissement
  • La participation financière à l’équilibre de la ligne aérienne Périgueux-Paris et l’autorisation de signer une convention de partenariat pour 2011
  • La cession d’un bien immobilier (61 rue Victor Hugo)
  • La Taxation d’office de la taxe de séjour
  • La création de tarifs pour la location des salles de la maison de quartier St Georges
  • La simplification des tarifs dans le cadre de la mission patrimoine
  • La fixation de la nouvelle taxe consécutive à la réforme de la fiscalité de l’urbanisme
  • Le compte rendu annuel à la collectivité de l’opération Ilot 53 de la SEMIPER (bilan 2010)
  • La résiliation à l’amiable de la convention de concession passée avec la SEMIPER pour la rénovation de ce même îlot 53.
  • L’autorisation d’occupation du domaine public au profit de la SAS Avenir pour l’implantation de panneaux publicitaires
  • L’actualisation du règlement des places, foires et marchés
  • L’autorisation de signer les marchés pour l’acquisition de matériel roulant : un véhicule neuf équipé d’un bras de levage, une balayeuse de voirie
  • La signature d’un avenant au marché de maîtrise d’œuvre passé le 7 avril 2011 avec le groupement SEGURA/DUGUET/INTECH ESI CONCEPT concernant l’aménagement du futur hôtel de ville
  • L’avenant n° 1 au contrat de délégation de service public pour la production et la distribution d’énergie calorifique concernant la chaufferie bois et le réseau chaleur du Gour de l’Arche
  • La candidature à l’appel à projets « quartiers durable en Aquitaine » pour le quartier de la gare
  • La demande de subvention pour la création d’un centre social « maison de quartier haut de gare
  • Les demandes de subventions pour la 2° tranche des travaux de l’Eglise de la Cité
  • Les demandes de subvention pour l’aménagement de la dalle sportive du Gour de l’Arche
  • Le transfert du personnel municipal petite enfance à la CAP
  • La mise à jour du tableau des effectifs au 1er décembre 2011
  • La mise à disposition d’une partie du personnel municipal aux associations
  • La rémunération des agents recenseurs et coordonnateurs adjoints pour le recensement annuel
  • L’élargissement du territoire de la CAP aux communes de Sarliac, Agonac et Cornille
  • La désignation d’un représentant supplémentaire pour siéger au conseil d’administration du collège Bertran de Born
  • Le vœu du conseil municipal demandant au gouvernement de renoncer à l’amputation de 10 % de la cotisation pour la formation des agents territoriaux

Le tout sera conclu par une information sur le rapport annuel de la commission communale pour l’accessibilité aux personnes handicapées.

Vous ne rêvez pas. 35 points à l’ordre du jour, un record !

Une folie douce ! La preuve, s’il en est, que le conseil municipal n’est qu’une chambre d’enregistrement qui méprise le débat. Une moyenne de 10 minutes par sujet nous obligerait à rester assis 6 heures de rang. C’est dire que l’ « on » compte bien que les sujets, et même les plus importants, soit frôlés, effleurés, survolés !

Inscrire 35 points à l’ordre du jour, c’est une manière d’épuiser les troupes, de décourager les velléités d’intervention, de couper court aux questions, de passer sous silence les autres sujets qui fâchent.

Il est fort à parier que le dernier rapport sera lu d’un œil morne, mi clos, par des cerveaux asphyxiés par l’étouffante ambiance d’une salle surchauffée, épuisés par l’hypoglycémie et la tension nerveuse.

Certains points, pourtant, méritent que l’on s’y attarde, comme les décisions modificatives des budgets, ou l’augmentation du coût des travaux de la future mairie (quelle surprise !) ; comme les retards de chantiers et le quartier de la gare (alors cette étude !?) ; comme le règlement Foires et Marchés et l’apparition de la publicité lumineuse et animée dans nos rues ; comme les subventions pour l’animation de la ville ou le rôle de la SEMIPER…

Plus l’ordre du jour est long, plus l’esprit doit rester en alerte, aiguisé et vigilant. C’est sans doute pour cela que nous ne disposons, pendant ces séances, que d’eau et surtout pas de café !

« L’habileté est à la ruse ce que la dextérité est à la filouterie »

Chamfort