Fixe : plus rapide pour changer son numéro avec le code rio

C’est dans le cadre de son rapport publié en avril que l’ACERP, autorité de régulation des télécoms, a émis un avis sur l’accélération de la procédure de portabilité pour les téléphones fixes. Une procédure jusque-là légèrement compliquée pour les usagers du fixe.

Alors que la portabilité du numéro d’un fixe est un droit acquis depuis bien longtemps, l’ACERP semble avoir constaté quelques incohérences à ce niveau. Notamment, le fait que la procédure dure dix jours alors que pour changer d’opérateur tout en gardant son numéro de téléphone pour les mobiles, ne dure que 3 jours.

Un écart dont souhaite s’occuper très prochainement cette autorité de régulation, ce qui pourrait faciliter la procédure de changement d’opérateur de téléphonie dans le domaine. En effet, jusqu’à il y a encore quelques mois, la procédure pour garder son numéro quand on change d’opérateur variait d’opérateur à opérateur. Une situation difficile pour les usagers à qui certains commerciaux n’hésitaient pas même à dire que le changement de numéro n’était pas possible.

Le Code RIO pour simplifier tout ça

La solution proposée par l’ACERP rejoint ainsi celle qui existe dans le mobile, à savoir l’attribution d’un code RIO. Un numéro unique attribué à chaque ligne fixe, qu’il suffira d’obtenir auprès de son opérateur de téléphonie et de transmettre ensuite pour changer d’opérateur. Une solution simple qui devrait raccourcir les délais, et faciliter le transfert de ligne puisque ce sont les opérateurs qui se chargent de toute la procédure. Toutefois, la procédure reste limitée, par les contraintes géographiques et les règles nationales de numérotation par exemple.