Notes et roue libre de Nelly Perraud-Dausse

La sandale d’Empédocle, nouvel espace sur Rue de la chouette…

… un carnet de notes en roue libre de Nelly Perraud-Dausse, conseillère municipale de Périgueux.

Au bord de l’Etna, en 435 avant JC, après son saut de l’ange, n’a été retrouvé d’Empédocle qu’une seule de ses sandales de bronze. Certains racontent que ce fut le volcan lui-même qui la recracha afin de porter témoignage de l’immortalité du philosophe. Empédocle affirmait qu’il n’y avait « ni commencement ni fin »  et que les êtres faisaient partie d’un grand tout, en changement perpétuel.

Empédocle me plait : savant, démocrate et écologiste avant l’heure, plus ou moins apprécié de ses contemporains que ses idées et sa personnalité dérangeaient. Le poil à gratter de l’époque en quelque sorte.

Telle la sandale -trace dérisoire mais symbolique de nos pas sur cette terre- j’essaierai de témoigner, à la lumière de mes convictions, de ce que vit et ressent une conseillère municipale siégeant dans la minorité plurielle à Périgueux.

Cette minorité plurielle est composée de 9 personnes, 7 femmes et 2 hommes encartés ou simples sympathisants à l’UMP, au MODEM ou CAP21 (j’ai récemment suivi Corinne LEPAGE membre fondatrice du MODEM, dans sa sécession).

Je suis simple citoyenne, une « hors sol ». Originaire de Franche-Comté, j’ai rencontré le Périgord en 1992 et suis tombée en amitié. J’y travaille depuis maintenant 18 ans, installée à Périgueux depuis 4 et me suis impliquée dans la vie politique locale. J’ai fait le grand saut en 2008.

Mes convictions ? Outre que les bonnes idées n’ont pas de couleur politique, je les résumerais à :

  1. Préserver la nature pour mieux préserver l’humain
  2. Retrouver un mode de « bien vivre ensemble », et instaurer une vraie démocratie citoyenne qui n’oublie personne au bord du chemin
  3. Favoriser la diversité sous toutes ses formes, sociale, économique, culturelle déclinée en développement durable.

Mes guides ? Vous les découvrirez au fur et à mesure de mes billets que je terminerai par une citation dont voici la première :

« La règle d’or de la conduite est la tolérance mutuelle, car nous ne penserons jamais tous de la même façon, nous ne verrons qu’une partie de la vérité et sous des angles différents ».

Gandhi

A bientôt
Nelly