Optimalité du net donc blocage des IP de l’Assemblée Nationale

Alors que la révolution gronde à Bassillac avec un certain Que Se Vayan Todos – et à commencer par lui – où le maire de Périgueux a reçu des œufs dans son jardin, (pour fêter Pâques c’est plutôt sympa) et une rafale de AKA 47 3 plombs en acier ; nous ferons une annonce moins anecdotique.


L’optimalité d’internet pour servir le contrôle gouvernemental du réseau

A l’Assemblée Nationale, la députée Muriel Marland-Militello (UMP) balaie l’idée de neutralité du net comme une «utopie séduisante ». Une saillie philosophique ? Non du business et du flicage. Basta.

Au fondement du réseau internet, sa neutralité, serait substituée l’optimalité du net ((Cf. l’optimum de Pareto)). La différence ? Simple, la neutralité d’internet passerait au second plan de la régulation des usages.

Conséquence ? Au lieu de ne faire aucune différence entre les internautes et les contenus (égalité d’accès), l’optimalité défend l’idée d’un contrôle non judiciaire des réseaux, administratif et politique, permettant tout type de censure, de blocage, etc.

Blocage des IP de l’Assemblée Nationale

A l’initiative de plusieurs blogueurs [#WP-NeutralityFR 1.0 : La Neutralité du Net expliquée de manière optimalisée à Muriel] pour montrer ce que l’absence de neutralité peut signifier, a été mis en ligne un plugin WordPress permettant de bloquer les IP de l’Assemblée Nationale.

Ce plugin [Télécharger ici ZIP] permet ainsi de bloquer directement toute tentative de connexions depuis l’Assemblée Nationale:

  • 80.118.139.160 à 80.118.139.191 (80.118.39.160/27)
  • 62.160.71.0 à 62.160.71.255 (62.160.71.0/24)
  • 84.233.174.48 à 84.233.174.63 (84.233.174.48/28)

C’est le cas dorénavant sur Rue de la Chouette. Aucun accès à ce blog depuis la Grande Chambre des Cumulards de la République. Notez que nous concernant, l’accès est directement bloqué depuis plusieurs serveurs qui hébergent de nombreux sites.

Voilà la page qui s’affiche si l’on essaie de se connecter depuis l’Assemblée Nationale.