Pour son site internet, la mairie mise sur des maternelles

Vous allez rire. Nous allons rendre hommage dans ce billet aux véritables concepteurs de la maquette qui a permis le nouvel habillage du site de la ville de Périgueux.

Comme vous le savez, nous sommes à la mairie chez nous. Un de nos informateurs nous a donc transmis les sources qui ont donné l’inspiration du nouveau visuel. (– Note de service sur le devoir de réserve !!! Il y a des espions !!! Trouvez-les !!!) ((Calme toi Jean-Marc, c’est pas grave. Maintenant il faut consoler Philippe))

Nous rendons donc un hommage appuyé aux enfants de la grande section de maternelle de Castel Peyssard, à l’origine de la maquette, ainsi qu’à leurs successeurs de la maternelle du Lys à Saint Front.

atelier d'urbanisme / écoles maternelles / juin 2007

Jadis, des ateliers d’urbanisme pour les petits

C’est un succès inattendu pour ce projet d’atelier d’urbanisme de 2007 et 2008. Concrètement, il offrait la possibilité aux pitchounes de mieux percevoir leur ville, d’en approcher une lecture globale et de se repérer dans l’espace.

A l’époque, Sud Ouest (26/06/2007) avait consacré un article qui s’ouvrait en ces termes :

Autour de la table, ils sont une vingtaine, penchés sur la maquette de la ville. Des tasseaux de bois figurent leurs maisons ou leurs immeubles. D’autres carrés de bois, recouverts d’une photo, situent des endroits que les enfants connaissent : la mairie, le cinéma, la piscine, la voie verte…

Trop pertinente et pédagogique, l’initiative a été dézinguée. Il y avait pourtant à creuser:

L’aboutissement d’une réflexion sur le partage de l’espace qui concerne les transports, la répartition entre habitations et commerces, et l’équilibre entre bâti et espaces verts.

Bref, ces enfants ont aujourd’hui entre 8 et 9 ans ? Ils peuvent donc voir leur travail mis à l’honneur sur le très officiel site de la ville.

Redirection du site vers … maternelles-perigueux.fr

Malheureusement jusque là ils n’étaient pas cités, voilà l’injustice réparée. C’est donc un support pédagogique réalisé par des enfants de maternelle qui aura permis de propulser la communication web de la ville dans le nouveau siècle:

sans la moindre retouche hormis la délicate application du logo de la ville, saluons cet effort.

On peut ainsi reconstituer le cheminement créatif du ouébmaster. Nous entrons donc là dans une fiction.

1. On lui a dit de proposer un truc avec un nouveau visuel, genre promotion de l’éducation parce que le maire compte beaucoup sur les travaux dans les écoles pour garder son électorat.

Et puis c’est connu, les enfants, ça fait jeune. Si le site fait jeune, il fera dynamique. On aura donc l’impression d’une mairie active, en mouvement, comme internet quoi.

2. Là, le webmaster répond qu’un projet de site internet ne se réduit pas à son apparence, que le fond et la forme doivent être en cohérence.
Tsss trop cher, on s’en fout d’internet, le maire n’y comprend rien. C’est pour faire style.

3. Consciencieux, le webmaster fait alors remarquer qu’une charte graphique fait partie d’un projet de communication et qu’il doit travailler en synergie avec les services idoines.
Quoi ??? Tu te prends pour un DRH en plus ? On te dit un truc vite torché qui fait jeune, pas besoin du service de com pour ça, leur boulot c’est le papier.

4. Dépité, notre nouveau webmaster s’en va errer dans l’arborescence des images archivées. Soudain, son logiciel de photos lui sort les bambins de l’atelier d’urbanisme en 2007.

5. 10 minutes plus tard, le maire approuve, fier de son nouveau site.