Quand Mireille Bordes se défoule sur les écologistes

Les élections cantonales sont comme bien d’autres scrutins, l’occasion de rivaliser d’imagination en matière d’hypocrisie et de coups bas.

En Dordogne on contemple la main sur le cœur l’Union de la Gôcheuh pour le second tour du 27 mars.

Mais à Périgueux c’est différent. Sur le canton Périgueux Ouest, c’est la lutte finale entre le parti socialiste et les écologistes.

Au passage le candidat du Front National y a réalisé un excellent 15,37% devant l’UMP. Il peut aujourd’hui se satisfaire en constatant que les partis républicains restent sourds au message des électeurs frontistes.

Ils s’en foutent même et préfèrent continuer à salir l’action politique en écrasant par leur mépris ce qu’il reste de génie républicain. Aussi chers socialistes pétrocoriens ce drapeau est pour vous, vous contribuez à son succès avec méthode et constance:

Les apparatchiks défendent leurs fauteuils au couteau

Peu importe se dirait-on, les deux partis s’affronteront dans l’honneur et le respect… teuteuteu

Cazeau 1er, comte du Périgord, (après Archambaud quand même), avait annoncé la couleur au soir du premier tour dans les locaux de France Bleu Périgord ((Cf. Jean Lacassagne sur son compte Facebook)) précisant que les Verts n’avaient « pas à être représentés au Conseil Général ».

Il est comme ça le micro monarque, il aime choisir ses conseillers généraux.Quand les électeurs ne votent pas pour sa petite entreprise, Bernard, la démocratie, ça l’ennuie.

Mireille Bordes: une certaine vision de l’honneur en politique

Du coup, les socialistes se lâchent sur les écologistes dans le canton. Et à ce jeu là, la candidate socialiste Mireille Bordes casse la baraque. Vous voulez rire ? Voilà ce que ça donne…

Collage sauvage du PS sur EELV

Bref, c’est la grande classe chez la Mireille. Le message est simple. Il faut voter pour la candidate socialiste parce que l’UMP soutiendrait en réalité la candidature écologiste, ces enfoirés d’écolo devrait-on ajouter.

Le slogan de Mireille c’est « Vivre ensemble en Périgord« . Mais on l’aura compris, ce « vivre ensemble » s’adresse exclusivement aux affidés PS. Pour les autres tous les coups sont permis. Et quand le PS sort la « Langue de Pute », il y a de l’imagination à revendre, vu qu’entre eux déjà elle est rarement au repos.

Et le Front National rigole, rigole…