Supplique pour les TIC

Autant le dire tout de suite, c’est une humeur.
Les vacances n’excusent rien en matière de service public. Et c’est bien d’un problème de service public dont il s’agit à la mairie de Périgueux.
Vous voulez savoir que la ville vient de confirmer l’achat d’une quarantaine de photocopieurs couleur ? C’est possible.
Que le maire sera au « spectacle théâtrale » (sic) Ruy Blas au parc Gamenson le 24 juillet ? Super.
Vous voulez le voir en photo remettre un trophée au Triathlon de Périgueux le dimanche 21 juin ? Facile et de mieux en mieux.
Vous voulez connaître la limite d’inscription au concours des maisons fleuries ? C’est le 10 juillet.
Vous voulez lire le discours du maire du 20 juillet pour la journée nationale à la mémoire des victimes de la guerre de 39/45 ? C’est en ligne.
Dans les actualités, vous trouverez également les nouveaux horaires du service d’Etat civil ainsi qu’un ultimatum sur les merdes de chien. A cette occasion, vous pourrez lire « les 10 règles d’or du savoir-vivre du maître et de son chien ». En passant, vous noterez cette règle ultime :

9 – mon chien est sociable et bien éduqué ; il respecte le voisinage et n’aboie pas sans raison ;

Car en véritable philosophe éthologue, le rédacteur du texte sait faire la différence entre un aboiement raisonnable et un aboiement dénué de raison.

– Médor, veuillez déclinez le motif pour lequel, dans la nuit du 22 au 23 juillet 2009, vous aboyâtes durant de longues minutes. Il reviendra au maire de décider si cet aboiement était justifié ou non. Faites un effort Médor et montrez-vous sociable.

Tout ça est fort agréable et fait passer le temps. En revanche, si vous voulez consulter les procès verbaux de séances délibératives du conseil municipal, ça va coincer. Car si par hasard, vous voulez des informations sur un conseil postérieur à décembre 2009, il faudra s’en remettre aux comptes rendus bloqués à juin. Et comme le compte rendu porte bien son nom, il ne montre que le résultat délibératif, non le contenu des débats.

Les discours sont écrits avec talent et les photos que le maire montre de lui en pleine action sont bien jolies. Son agenda est passionnant et il aura sans nul doute un beau « spectacle théâtrale ». Il organise cette année le plus beau des concours de maisons fleuries, on s’en réjouit. De même, il saura se montrer implacable dans la croisade contre les crottes de chiens.

Il donne la priorité à l’essentiel et c’est bien normal. Pour autant, nous pourrions aussi accéder à des informations plus légères, comme par exemple les procès verbaux du conseil municipal. Ce dernier est intégralement enregistré et la saisie est bien longue nous dirait-il, visiblement plus d’un semestre. Certes cela ne vaut pas 40 photocopieurs, mais il existe des logiciels de reconnaissance vocale qui fonctionnent très bien de nos jours.

Merci par avance de prendre en considération l’intérêt que portent les citoyens aux délibérations du conseil municipal. Une mise à jour sera faite dès que ce détail, qui touche autant la démocratie que la transparence, sera réglé.