Vinci Park à Périgueux, les SDF nuisent au chiffre d’affaire

Merci à la Dordogne Libre d’éclaircir le mystère de l’état pitoyable des parkings périgourdins.

Voilà le topo.

J’arrive dans Périgueux pour faire des courses. Je cherche une place de stationnement pour y laisser ma bagnole.
J’enquille le parking Montaigne, me gare et me dirige vers la borne pour m’enquérir de mon ticket.

Et voilà qu’un clochard fait le pied de grue devant la borne pour me taxer 1 euros !
Heureusement que je suis garé en surface en plus. Parce qu’en sous-sol j’aurais pu remarquer dans les escaliers que par surcroît, l’indigent s’était soulagé par le fondement !
Mais on n’est pas devant une permanence de député périgourdin ici et que je sache, un SDF ça ne doit pas boire trop de lait non ?

Et bien mon bon monsieur, vous n’êtes pas prêt de me revoir vous donner un argent honnêtement gagné. C’est pas l’armée du salut ici non ?!

Voilà en somme la magnifique thèse défendue par la communication parisienne de Vinci Park pour expliquer qu’à Périgueux, la baisse de fréquentation de 7% en 2008 tient avant tout à ceux qui n’ont pas les moyens de s’acheter une voiture.

C’est donc à cause de ces vermines scotchées aux bornes et déféquant à tout va que le groupe, enregistrant une baisse de la fréquentation, n’est plus en mesure d’entretenir correctement la surface de roulement qui se dégrade d’année en année (compris le vandalisme sur les édicules hein…) Mais que fait la police nous dit Vinci.

« Les SDF représentent un vrai problème, surtout à Périgueux« , reconnaît ainsi François Levert, responsable de la communication au siège parisien.  » Leur présence est très désagréable pour la clientèle et, on l’a constaté, provoque une désaffection« .

Sortez les Taser et virez ces bipèdes !!!

Bon, c’est vrai que les temps sont durs, soyons réalistes:

Le chiffre d’affaires de VINCI Park ressort à 622 millions d’euros en augmentation de près de 11% (+6% à structure comparable). En France, la hausse du chiffre d’affaires (+3,1% à 409 millions d’euros) est entièrement imputable à la croissance organique.

Alors, messieurs les SDF, veuillez raison recouvrer. Trouvez un travail, achetez une voiture et venez leur confier vos stationnements. Sinon, ayez l’amabilité de foutre le camp, car en affichant votre misère à la face des clients, vous les faites fuir. Merci par avance.

logo.jpg

vinvi.jpg