OVALE Citoyen

Crée en juillet 2018, l’association Ovale citoyen est un nouveau club de rugby à destination des migrants et des « jeunes de cités ». L’objectif de cette association, qui se sert du rugby pour tenter de faire passer des messages politiques, est de démarrer la compétition en septembre 2019.

Si les objectifs et le profil des membres de l’association ont refroidit la plupart des clubs de rugby de l’agglomération bordelaise, les activistes pro-migrants ont finalement trouvé refuge à Bègles, l’ancienne commune de Noël Mamère. C’est donc le club professionnel du Top 14 UBB (Union Bordeaux-Bègles), et ses structures, qui accueille désormais les entrainements de cette nouvelle équipe.

Ovale citoyen est présidé par Jean-François Puech. Ce dernier est un sympathisant de l’extrême-gauche radicale dont il partage régulièrement les publications sur son profil Facebook. Il a pris comme parrain Raphaël Poulain, ancien joueur du stade Français. Pour celui-ci, « le rugby se doit d’ouvrir les portes aux migrants ». Consultant rugby d’Eurosport, il n’hésite pas à donner ses opinions politiques, comme en juin 2018 où il interpelle le maire de Béziers après un match de l’équipe de France des moins de 20 ans !

Le comité de soutien est également très marqué politiquement. On y retrouve le député France insoumise Loïc Prud’homme (élu au second tour des législatives grâce aux voix du Front national dont les électeurs ont fait barrage à Marik Fetouh). Serge Simon, vice-président de la Fédération française de rugby, qui est un soutien régulier du Parti socialiste. Vincent Feltesse, ancien candidat socialiste à la mairie de Bordeaux. L’avocat Pierre Hurmic, conseiller municipal Les Verts, à l’origine du nom et du slogan de l’équipe : « un raffut contre l’exclusion ». Gurval Merpault, étudiant en sociologie, et co-fondateur du collectif La Ruche un « squat » pour mineurs clandestins. Cet activiste d’extrême-gauche faisait partie des étudiants grévistes qui exigeaient 15 de moyenne à leurs examens !

On retrouve également l’ex-candidat à la présidentielle NPA Philippe Poutou « C’est tout naturellement et fraternellement que j’apporte mon soutien au projet de monter cette équipe de rugby particulière. Complètement d’accord avec l’idée de reconstruire la solidarité dans les cités et autour, de retisser des liens humains et fraternels dans nos quartiers, de mener la bataille contre les préjugés racistes, sexistes, homophobes. Et puis je suis très touché par cette solidarité revendiquée et fondamentale avec les réfugiés, les migrants, pour un accueil décent pour toutes et tous ».

Si les médias locaux ont trouvé l’initiative formidable, le public semble s’en désintéresser. La cagnotte Leetchi en soutient « aux joueurs prêts à combattre le racisme, la peur de l’autre, l’homophobie et le patriarcat » affiche toujours 0 euros au compteur.